aequopascal

Les Chaînes Physiologiques

Les Chaînes Physiologiques - Méthode Busquet sont des circuits  anatomiques à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps. Le grand intérêt de cette organisation est d’intégrer toute l’anatomie de la tête aux pieds.

La méthode des Chaînes Physiologiques est une méthode  d’examen qui met en évidence les points de tension dans les différentes parties du corps, au niveau de chacune des chaînes. C’est une méthode de traitement manuel :
- pour libérer ces zones de tension
- redonner une bonne mobilité tissulaire dans les différentes chaînes
- redonner une meilleure fonction
- redonner une meilleure statique
L’ensemble des fonctions du corps est naturellement programmé. Notre but est simple : enlever le maximum de tensions structurelles parasites qui sont à la base des dysfonctions, des déformations et des douleurs.

Chaîne statique Chaîne de flexion Chaîne d'extension Chaîne d'ouverture Chaîne de fermeture Chaîne statique viscérale Chaîne neuro-vasculaire

A  qui s’applique cette méthode ?

Elle concerne les patients depuis la naissance jusqu’à un âge très avancé :
- les nouveaux-nés pour qu’ils soient bien dans leur corps après les contraintes de l’accouchement : déformation, torticolis congénital, strabisme, régurgitations, pleurs, sommeil, etc.
- les enfants présentant des déformations : pieds, genoux, cyphoses, lordoses, scolioses, déformations thoraciques, douleurs de croissances, problèmes ORL, respirateur buccal, mal occlusion, problèmes d’accommodation visuelle, problèmes de concentration, etc.
- les sportifs pour améliorer la fiabilité et les performances.
- les personnes actives, âgées, sédentaires, afin de prévenir ou d’atténuer les dysfonctions physiques, organiques ainsi que les effets de l’arthrose.

Le traitement

Simple, concret et global, son but est d’enlever au maximum les tensions parasites qui sont à la base des dysfonctions et des douleurs. La puissance du traitement tient au fait qu’après l’intervention qualitative du praticien, le corps réalise une part importante de la récupération grâce à la programmation de ses différentes fonctions.

Les techniques

Elles sont essentiellement basées sur le relâchement et l’étirement, afin de reprogrammer le bon fonctionnement des chaînes musculaires.

La fréquence

Le traitement complet se fait au rythme d’une fois par semaine. Ce travail de qualité intéresse l’organisme en profondeur et demande un temps d’assimilation et de régulation.

L’entretien

Quand le traitement est terminé, il est conseillé de faire des séances d’entretien qui peuvent être espacées de un à trois mois. Le corps a une mémoire tissulaire et ce rappel périodique est le meilleur traitement préventif.

Conclusion

La compréhension apportée par l’analyse globale des chaînes musculaires permet de mettre en place un traitement personnalisé qui répond de façon simple, globale et cohérente aux dysfonctions, aux déformations, aux douleurs qui sont les signatures logiques des problèmes de nos patients

autres logos
traits aequo